Steria accompagne le Conseil Général de l’Isère sur l’optimisation de son réseau départemental de transport collectif

Paris, le 21 octobre 2014
Steria, leader européen des services du numérique, a été choisi par le Conseil Général de l’Isère dans le cadre du projet ITINISERE pour optimiser l’exploitation du réseau départemental de cars tout en améliorant la qualité et la sécurité de service.

Dans le cadre de l’accompagnement du Conseil Général de l’Isère, Steria a mis en place un Poste Central (PC) de supervision et d’exploitation du réseau de transports collectif départemental pour améliorer la qualité de service des cars, optimiser la gestion de l’offre de transport du département et mieux répondre aux aléas et aux événements en temps réel et futur. Ce dispositif permet de faire face à une demande accrue de la mobilité interurbaine, d’exploiter de façon optimale un ensemble étendu et hétérogène de transporteurs ainsi qu’une offre théorique complexe.

Les principaux enjeux de cette collaboration
Dans un contexte de forte expansion économique et démographique, le Conseil Général de l’Isère fait face à une croissance des flux de voyageurs, qu’ils soient journaliers, occasionnels ou saisonniers. Opérés par plus de 50 transporteurs différents, quelque 1000 cars desservent chaque jour plus de 600 lignes sur les routes départementales de l’Isère, réparties en 13 territoires et comptant pas moins de 5400 points d’arrêt. L’optimisation de l’exploitation est devenue un véritable défi pour le département.
La direction des mobilités de l’Isère, soucieuse de réduire l’impact écologique du mode de transport, a cherché une solution innovante pour améliorer à la fois le réseau de 5100 km de routes départementales et celui des cars afin d’en optimiser l’exploitation et d’encourager le recours au report modal.


Projet ITINISERE : une solution dédiée de grande envergure
Fort de son expérience de plus de 45 ans dans les systèmes de transport intelligents, Steria a développé une solution dédiée en prenant en charge la création d’un PC de supervision et d’exploitation du réseau de transports en commun. Ce type de PC n’existait pas auparavant sur le territoire. Par ailleurs, les cars étaient uniquement équipés d’un système billettique.

Dans le cadre du projet ITINISERE, les 1000 cars ont été équipés de GPS remontant l’information de géolocalisation toutes les 20 secondes et une centaine d’entre eux ont été complétés d’un système d’information voyageur à bord conçu à cet effet tandis que les arrêts stratégiques ont été dotés de panneaux d’affichage électronique (PAE). Autre avancée, un processus d’information et de décision a été mis en place et l’organisation du transport s’adapte en temps réel aux aléas (route coupée, etc.).

Le PC Transport Collectif permet désormais les actions suivantes :

  • dialoguer avec les cars et 49 panneaux d’affichage électronique ;
  • traiter les positions GPS des 1000 cars sur leurs courses pour pouvoir en déduire les avances ou les retards ;
  • alerter l’opérateur en charge de la gestion des transports du département, via des alarmes et une cartographie basées sur un système d’information géographique ;
  • adapter l’offre de transport et gérer les conséquences par des plans d’actions ;
  • envoyer des messages par mail, fax, etc. aux établissements scolaires et autres acteurs concernés par les transports collectifs ;
  • échanger avec les partenaires de manière normalisée via DATEX2 et SIRI (opérateurs ferroviaires, gares routières, PC routiers…) ;
  • faire du push d’information voyageur via divers médias ;
  • rendre accessible à l’ensemble des partenaires un environnement de travail collaboratif ;
  • effectuer un suivi cartographique et synoptique des cars. 

Résultats et bénéfices
Le PC central apporte des solutions à tous les intervenants pour une plus grande fluidité et une meilleure sécurité :

  • les agents territoriaux : tout en accédant à la totalité de l’application, ils peuvent consulter les différents indicateurs et les perturbations ;
  • le transporteur : il peut visualiser ses cars, suivre ses engagements sur les courses, prévenir et anticiper les aléas dont il est la source ou l’observateur ;
  • les conducteurs : via un pupitre dédié, ils suivent leur avance/ retard et alertent le PC des incidents (agression, déviation …). Ils disposent d’une assistance et d’informations par messagerie. Par ailleurs, la vidéo embarquée dans certains cars sécurise leur service ;
  • l’établissement scolaire : il est prévenu des retards et des perturbations en cours ou futures ;
  • l’usager : il est averti des perturbations et connaît ses temps d’attente réels. 

« La mission menée aux côtés du Conseil Général de l’Isère sur la modernisation du réseau de transport est un succès et nous sommes ravis d’en constater les bénéfices utilisateurs dès aujourd’hui. Steria est de nouveau reconnu comme un partenaire de confiance fort d’une expérience de près de 45 ans dans les systèmes de transports intelligents et auprès des administrations et collectivités locales. », déclare Pierre Humez, Directeur du Projet